Dans les coulisses de la gastronomie. Absinthe, comté, cerise de Fougerolles, percez les secrets de ces trois produits emblématiques à travers trois savoureuses visites

L’écomusée de la cerise

On craque pour le petite cerise rouge écarlate du Pays de Fougerolles surtout quand elle est magnifiée et célébrée dans un splendide musée. Installé dans un verger composé … je vous le donne en mille, de cerisiers à perte de vue, il témoigne de 150 ans de distillation, de savoir-faire et … de vente de la cerise. Justement, si on en profitait pour ramener une bouteille de Kirsch AOC ou un pot de Griottines®, cette délicieuse petite cerise à l’eau de vie ?

En savoir plus

Le Fort Saint Antoine

Voilà un fort, fort alléchant. Édifié au XIXe siècle pour accueillir une garnison de 4000 hommes, il abrite aujourd’hui un trésor de 100.000 meules de comté ! Visiter ces galeries c’est comprendre des méthodes de fabrication et un savoir-faire aux antipodes de la production de masse des grandes industries laitières. Ici le fromage fait l’objet de soins quotidiens par les maîtres affineurs. On le frotte, on le sale, on le masse, on le retourne et on lui laisse le temps de s’affiner patiemment, pour un résultat riche en arômes.

En savoir plus

La Route de l’Absinthe

Qui n’a jamais secrètement rêvé de s’acoquiner avec la fée verte, meilleure ennemie de Van Gogh ou Verlaine interdite en 1915 ? Depuis les années 2000 l’absinthe a retrouvé droit de cité dans son pays d’origine entre France et Suisse, du Val de Travers à Pontarlier. Route thématique, sentier pédestre, maison de l’absinthe…à vous la découverte du mythique alcool. Vient l’heure du rituel de dégustation: la cuillère ciselée, le sucre, l’eau de la fontaine… plic, ploc…envoûtant !

En savoir plus

Comment fabrique-t-on un jouet, une pipe, une paire de lunette… ? Lumière sur ces objets qui nous racontent le made in France entre savoir-faire d’hier et industrie d’aujourd’hui. Cocorico !

Pipes en bois

Il n’y a pas de fumée sans feu. Saint-Claude entretient celui de ses pipes depuis le XVIIe siècle hissant la ville au rang de capitale mondiale de la pipe, rien de Moins ! Au musée qui lui est consacré on en trouve de tous les pays, de tous les âges et de toutes les formes. On y apprend aussi qu’en 1921 c’était près de 5000 ouvriers qui vivaient de ce savoir-faire et qu’il faut près d’une quinzaine d’opérations pour fabriquer une pipe.

En savoir plus

Diamants étincelants

Amsterdam, Anvers et… Saint-Claude ! Tels étaient les trois centres mondiaux de taille et négoce du pierre précieuse au début du XXe Siècle. Aujourd’hui la brillante relève pour la fabrication de ces précieux objets est assurée par des hommes qui font le bonheur des femmes. Car comme le fredonnait Marilyn Monroe, « Diamonds are a girl’s best friend ». Pour succomber vous aussi à l’éclat du diamant sans vous ruiner direction le musée du Lapidaire. Éblouissement garanti.  

En savoir plus

Jouets en bois

Le Haut-jura est connu pour être le « pays du jouet » avec Moirans-en-Montagne pour capitale. Pendant les rigoureux hivers, les paysans se muaient en minutieux artisans du bois. Depuis la mondialisation est passée par là, le savoir-faire s’est industrialisé et modernisé avec l’arrivée du plastique. Le monde du jouet n’est pas celui des bisounours mais le charme des jouets fabriqués ici reste éternel. La preuve au musée du jouet où sont exposés 3000 poupées, peluches, jeux…de quoi raviver de jolis souvenirs d’enfance.

En savoir plus

Voitures de collection

La voiture, simple moyen de transport ? Après un visite au musée de l’aventure Peugeot, vous verrez que dans le pays de Montbéliard, elle est bien plus que cela. C’est une véritable aventure industrielle qui vous est contée, des outils en acier en passant par les moulins à poivre puis la production de vélo, motos et enfin d’automobiles sous la marque Lion Peugeot. Remontez le fils de cette saga entre technologie, innovation et modèles mythiques. Quand notre cœur fait vroum…

En savoir plus

Lunettes et binocles

Il était une fois dans le Haut-Jura un fabricant de clous qui décide de tordre le fer différemment pour faire les premières lunettes de Morez. Deux siècles et quelques millions de paires plus tard, Morez est la capitale incontestée des lunettes en France. Une industrie à qui la ville redonne ses lettres de noblesse au musée qui lui est dédié. Au fil de la visite ces simples objets utilitaires de prime abord deviennent tour à tour objets d’artisanat, objets d’art, objets d’investigation scientifique ou encore objets historiques.

En savoir plus

Verre soufflé

Nul ne peut rester insensible à la visite de la manufacture de Passavant-la-Rochère. Voir les artisans souffler, façonner la matière brûlante et se livrer à une véritable chorégraphie du geste a quelque chose de fascinant. Vous serez également surpris par le contraste entre la rudesse des conditions de travail et le raffinement des produits finis disponibles en boutique. Que ce soit la décoration, les bijoux, les arts de la table, on a envie de tout acheter, surtout après avoir assisté à la performance de souffleurs.

En savoir plus