Fluvial

9H00 – Ca flotte pour moi

Il est encore tôt, et même si vous êtes en pleine forme pour arpenter des kilomètres de ruelles pleines de charme (comme toutes les ruelles de Bourgogne-Franche-Comté, ceci-dit) nous allons vous proposer autre chose… une petite balade au bord de l’Yonne… Calme, relaxant… Une entrée en matière toute douce !

Ville

10H00 – Règle de trois

Joigny, ce sont 3 quartiers historiques à visiter absolument pour bien comprendre l’histoire de la ville et comment celle-ci a évolué au fil des siècles. Saint-Jean, avec ses maisons typiques à pans de bois plutôt bourgeoises, Saint-Thibault lieu de prédilection des commerçants et artisans de l’époque, et pour finir Saint-André aux origines vigneronnes et aux rues pavées.

Cote Saint jacques ©La Côte St Jacques

12H30 – Voyage dans les étoiles

Faire une visite de Joigny sans s’arrêter au restaurant étoilé la Côte Saint-Jacques, c’est un peu comme avoir une bonne bouteille de Bourgogne et pas de tire-bouchon… On met longtemps à s’en remettre. Et comme on a pas envie de vous laisser repartir avec des regrets, on vous fait une petite piqûre de rappel.

14H00 – Avec modération

Après un tel repas (si vous avez suivi nos conseils), on ne va pas se remettre à crapahuter dans la ville comme des fous. On va prendre le temps de se poser et de découvrir une autre spécialité de la ville, à savoir le vin ! Et oui, il n’y a pas du vin qu’à proximité de Beaune ou Meursault en Bourgogne… Ce vignoble plus “intimiste” (en volume de production) a pourtant déclenché bien des passions, et une rivalité très vive avec les vins d’Auxerre au 18ème siècle. Une bonne adresse pour le découvrir ? Le Domaine Calmus

15H30 – 3 x 12 coups de midi

Après la nourriture du corps, nourrissons l’esprit en nous rapprochant de la vieille ville, et notamment de ce qui fait l’originalité et la richesse culturelle de Joigny : ses 3 églises (oui, une par quartier… C’est bien pensé, non ?) classées Monuments Historiques. Elles ont su renaître de leurs cendres (au sens propre, pour le coup) après un incendie gigantesque en 1530 qui a pourtant ravagé quasiment toute la ville !

ABloisirs

16H30 – On se vide la tête

Après un périple fort en infos de tout genre, nous avons pensé à finir la journée par une soupape de décompression. Rendez-vous à quelques kilomètres de Joigny au camping de Saint Julien du Sault. Au programme, séance de canoë. Et comme ils ont 3 places, si vous vous débrouillez bien en choisissant vos 2 coéquipiers, vous n’aurez même pas besoin de pagayer… Bref, de quoi se vider la tête en douceur avant de repartir.

Joigny, vous voulez en savoir plus ?